NEWS

LA COUPE DE FRANCE RESTE SUR LA COTE D’AZUR

Près de 3000 clubs au départ et un seul dans l’histoire !

Après l’ABC Draguignan, tentant du titre mais éliminé en 8eme de finale, c’est au tour de Nice Case d’inscrire son nom au palmarès de la Coupe de France  de pétanque. Huit clubs sont présents pour l’épilogue de cette Coupe de France qui fête son 19eme anniversaire .

Draguignan éliminé, St Pierre d’Oleron , emmenée par Philippe Quintais, Lyon Canut et sa recrue tunisienne Mouna Beji ou encore Metz, titré 5 fois de suite de 2011 à 2016,  peuvent entrevoir le sacre.

2 points par victoire en tête à tête, 3 points par victoire en doublette et 5 points par victoire en triplette, telle est la formule de cette compétition.

Et à ce jeu comptable, le club azuréen, tombeur de  Metz et de Lyon Canuts aux tours précédents, est venu à bout de Villenave d’Ornon qui semblait pourtant mieux armé avec, dans ses rangs, les 2 champions du monde que sont Thierry Grandet et Didier Chagneau .

Mais la magie de la Coupe de France est passé par là…..

Dos à dos à l’issue des tête à tête avec 3 victoires partout, Nice remportait 2 des 3 doublettes. A ce moment de l’opposition le score est de  12 à 9 pour les représentants des Alpes Maritimes.

Le verdict tombera donc à l’issue des 2 triplettes et cette fois, avantage aux niçois qui doivent ne doivent remporter qu’une des 2 parties, les joueurs de la région bordelaise devant, eux, réaliser le sans faute.

Et les girondins mettent la pression en remportant, tambour battant, la 1ere triplette 13 à 1 ! Laurie Rambaud, Johan Cazeneuve et Didier Chagneau ne laissant aucune chance à Christine Calmels , Kevin Meiss et Fernand Rivière.

Tout va donc se jouer dans la dernière partie du week-end fréjussien !

Éblouissant danss son rôle de canonnier en chef depuis le début de la compétition, Michel Hatchadourian marque le pas. Gilles Rivière assure à d’appoint et Patrick Hervo est précieux dans son rôle de milieu. En face, Moïse Helfrick, Jonathan Helfrick et Thierry Grandet proposent une formidable opposition, alors que cette partie est habitée d’une tension palpable.

Les nerfs des niçois restent solides pour l’emporter 13 à 8.

Finaliste malheureux en 2016, le CASE inscrit son nom au palmarès de la Coupe de France des Clubs pour la 1ere fois de son histoire et permet à la ville de Nice de confirmer sa position de place forte de la pétanque après les 6 sacres du Duc de Nice dans cette compétition où, comme dans d’autres sports, la hiérarchie n’est pas toujours respectée.

La magie de la Coupe de France à encore frappé !

 

@XavierRichefort

 

©boulistenaute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *